l'actualité

Vendredi 26 F�vrier

17 h 16  -  Pollution atmosphérique en région Sud

La qualité de l'air s'est fortement dégradée. C'est à cause du Sirocco, ce vent très sec et très chaud qui a fait voyager le sable du Sahara jusqu'en région Sud.
En conséquence, l'atmosphère est chargée en particules fines.
Mélanie Selvanizza du laboratoire Atmosud explique le phénomène.

17 h 08  -  Hausse des effectifs de police dans les Bouches du Rhône

Gérald Darmanin était de passage à Marseille.
300 policiers supplémentaires vont être déployés dans les Bouches du Rhône dont 100 dès cette année.
Le ministre de l'intérieur souhaite aussi renforcer le dispositif de vidéo surveillance dans la ville. L'état pourra contribuer à hauteur de un million d'euros.
Ce sont de bonnes nouvelles pour les syndicats. Mais, à entendre Rudy Manna, secrétaire départemental Allliance 13, le problème est bien plus profond.

15 h 11  -  Festival international des jeux de Cannes

Micromacro crime city
L'as d'or a été décerné hier soir lors d'une cérémonie sur la page facebook du festival des jeux de Cannes.
Ce fut un duel serré pour obtenir le précieux sésame et la mention "Jeu de l'année".
Le jeu Micromacro crime city a été désigné vainqueur.
Comment y joue-t-on ? Explications de Pierre-André Joly du jury de l'As d'or.

jeudi 25 F�vrier

8 h 58  -  Tempête Alex : Les travaux avancent dans les vallées du haut-pays

Pont de Vail
Les travaux continuent dans les vallées sinistrées de l'arrière pays des Alpes-Maritimes.
Le président du département était en déplacement à Breil sur Roya cette semaine pour l'inauguration du pont de Veil.
D'autres constructions devraient voir le jour d'ici la fin du mois.
Charles-Ange Ginesy parle d'une avancée colossale.
Mais, pour Nadège Pastorelli, responsable du Carrefour market de Breil, ce n'est pas encore assez.

Mercredi 24 F�vrier

8 h 47  -  Confinement dans les Alpes-Maritimes : le Var et les Bouches du Rhône prêts à accueillir les touristes

David Rachline
Le confinement partiel mis en place dans les Alpes-Maritimes pour les deux prochains week-ends au moins va obliger les touristes à changer de destination.
Les Bouches du Rhône et le Var sont prêts à les accueillir.
A Fréjus, le maire David Rachline les invite à venir dans sa ville.

8 h 37  -  Coronavirus : les équipes de médiateurs sont en place dans le Var et les Alpes-Maritimes

La première équipe de médiateurs COVID est opérationnelle.
L'objectif est de limiter la propagation du coronavirus dans les lieux de rassemblement.
Cela peut être au sein des entreprises, collectivités ou universités par exemple.
Caroline, membre d'une de ces équipes, était hier au palais de justice de Nice.
Aujourd'hui, vous les retrouverez à Carrefour Nice TNL

Mardi 23 F�vrier

8 h 36  -  Retour des allergies au pollen en région Sud

Carte de vigilance des pollens
Les départements des Alpes-Maritimes du Var et des Bouches du Rhône sont en risque maximal pour les allergies au pollen de cyprès et dans une moindre mesure de frêne.
Yann-Patrick Massabie-Bouchat est allergologue et pour lui trois gestes simples sont préconisés.

8 h 27  -  Confinement partiel dans les Alpes-Maritimes : Les élus ne sont pas tous d'accord

Sébastien Leroy
Certains élus comme Christian Estrosi à Nice se félicitent de cette mesure de confinement partiel.
D'autres sont bien plus réservés.
Le maire de Cannes, David Lisnard dénonce une situation épidémique différente dans sa ville et sur l'ouest du département.
Jean Léonetti, le maire d'Antibes a pour sa part demandé au préfet des Alpes-Maritimes un délai de trois heures au lieu d'une pour les sorties quotidiennes.
Le maire de Mandelieu La Napoule, Sébastien Leroy se range quant à lui dans le camp des opposés à cette mesure.

Lundi 22 F�vrier

16 h 29  -  Cantines scolaires : que penser de la suppression de la viande pour accélérer les services ?

Pourrait-on priver les enfants de notre région de viande dans les cantines pour gagner du temps à la mi-journée et mieux faire respecter la distanciation sociale ?
C'est ce qui se passe à Lyon depuis ce lundi. Une mesure qui crée la polémique.
Avec un menu unique sans viande, les services sont sensés être plus rapides.
Bernard Bruneau, éleveur de bovins en région sud est loin d'en être convaincu.